Constats et actions du Syndicat

Fédérer et former pour être reconnu

Les acteurs premiers du tourisme polaire, guides sportifs ou naturalistes, ont œuvré, jusqu’ici, dans un certain isolement et aucune structure, organisation ou regroupement ne les fédérait. Il en découle aujourd’hui encore :

  • Un développement confus de ces activités dont l’organisation repose uniquement sur la volonté des Tours Opérator et voyagistes d’investir de nouveaux espaces et de nouvelles niches touristico-économiques.
  • L’absence de réflexions globales sur cette profession.
  • L’absence de formations spécifiques à cette profession.
  • L’absence d’une reconnaissance officielle et d’une valorisation de ce métier en dépit des compétences qu’il exige et de son existence de fait.
  • Un positionnement juridique et commercial pour le moins inconfortable et qui nuit à la crédibilité du guide polaire (en effet, quelque soit sa formation initiale – brevets d’État français ou diplômes universitaires – ou son expérience du terrain et de l’accompagnement, le guide polaire est régulièrement amené à pratiquer en marge de ses accréditations).

Le syndicat des Guides Polaires s’implique donc dans des actions professionnelles fortes et se donne pour objectifs de :

Fédérer

Devenir un interlocuteur privilégié, représentatif et incontournable dès lors qu’il s’agit de voyages touristiques ou éducatifs en milieu polaire.

Favoriser

les échanges avec les autres acteurs du tourisme polaire et les partenaires techniques afin de valoriser nos actions.

Déontologie

Etablir le code de déontologie de la profession, définir les savoir faire spécifiques des guides et l’espace géographique dans lequel ils évoluent.

Former et attester

Des compétences, des expériences, et la professionnalisation de nos métiers

Le Syndicat souhaite également assurer aux Guides Polaires (dont les compétences sont attestées par l’expérience et validées par des formations précises) :

  • Une reconnaissance des institutions (administrations françaises et européennes du tourisme, des sports et de l’environnement, autorités nationales et locales de la sécurité civile, du secours, des services sanitaires et de la gestion de l’environnement), des professionnels du tourisme (Tours Opérators, syndicats professionnels du tourisme et des différentes disciplines sportives), du grand public.
  • La valorisation et la défense de leurs intérêts communs – ainsi que particuliers dans le cas de litiges.
  • Un cadre d’activité conforme aux législations françaises, européennes ainsi qu’à celles des pays visités.
  • Proposer une assurance Responsabilité Civile Professionnelle aux Guides Polaires couvrant l’ensemble de leurs activités de guidages en régions polaires.